Météo

Patrimoine environnemental

Contact
La vallée du Coran est classée en ZNIEFF (Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique ...)
Elle est aussi classée par l"Europe en NATURA 2000

Se trouve un grand nombre de vertébrés et invertébrés dont des espèces sont menacées.
Entre autre, la cistude, la crevette "grise", l'écrevisse "grise", le vison sauvage européen, cuivré du marais, et un grand nombre de Coléopteres, de batraciens tel que la rainette, la salamandre ... .
Chevreuil, renard, blaireau, héron cendré, aigrettes, parfois des cigognes, Fouines, Furets, Belettes ... sont présents, ainsi qu'un grand nombre de poisson d'eau douce et même des anguilles.
Une grande diversité, preuve d'un biotope exeptionnel.

Un système hydrologique conséquent étalé sur 7,5 km avant de se jeter dans la charente permet cette biodiversité. L'eau de qualité minérale est potable en bien des sources.
Le Coran (Courant d'eau en Patois Saintongeais) avec ses 43 mètres de denivelé est alimenté
par la Fontdouce (elle même alimentée par la Verrerie),
Le Millet dont la source délimite la Charente de la Charente-Maritime
La Font-morte qui délimite St-Bris de St-Césaire et le Pidou qui délimite St-Césaire de StSauvant.

Les essences (arbres) sont nombreuses, au vu du relief et des différents sols. Des priaires inondables que l'on nomme "mottes" sont réputés pour leur production de légumes et céréales. Des coridors en nombre permettent aux animaux de se mouvoir, de se reproduire et par conséquent d'eviter l'affaiblissement des éspeces sauvages. Ces continuités éologiques sur le "maillage vert et bleu" sont bien existantes ; Les travailleurs de la terre aiment certainement la biodiversité de leur environnement, limitant les pesticides et insecticides sur leur culture.

Lien vers l'association "Nature Environnement 17"